L’actualité du Cloud au 3ème trimestre 2019

Cet article vous donne les grandes infos du marché du Cloud au troisième trimestre 2019, ainsi que les parts de marché des 3 principaux acteurs : Amazon Web Services (AWS), Microsoft Azure et Google Cloud Platform (GCP). 

L’idée d’un Cloud national revient (encore)

C’est un vieux serpent de mer qui refait surface régulièrement. Il y a quelques semaines, le ministre de l’économie Bruno Lemaire demandait à OVH et Dassault Systèmes de travailler sur la feuille de route d’un cloud national stratégique. Il annonçait fin octobre plancher sur un projet franco-allemand permettant d’assurer l’indépendance et la sécurité des données européennes. L’objectif de faire d’un acteur européen un concurrent majeur des 3 hyperscalers américains (Amazon Web Services, Google Cloud Platform et Microsoft Azure) semble illusoire. L’idée semble plutôt d’offrir à l’Europe un peu plus d’indépendance technologique dans le monde Cloud. À voir si ce projet dépassera le stade de la réflexion, et si l’État français sera de nouveau prêt à investir dans un acteur national du Cloud après les échecs retentissant de Cloudwatt (fin du service en février 2020) et Numergy (enterré en 2017) pour qui il avait investi 101 millions d’euros.

La défense américaine choisit Microsoft Azure

La grande annonce de ce Q3 a bien sûr été l’attribution à Microsoft Azure d’un contrat de 10 milliards de dollars sur 10 ans par le US Department of Defense. Le projet JEDI a pour objectif de passer tous les systèmes d’information de la défense américaine sur le cloud. Pour remporter ce contrat, Microsoft Azure a pris le dessus sur AWS, IBMCloud et Oracle. GCP s’était retiré de la course, officiellement pour incompatibilité du projet avec sa politique de gestion des données personnelles. 

La croissance du Cloud toujours soutenue, AWS perd du terrain

Pendant ce temps, le marché du Cloud continue à exploser au Q3 2019, selon une étude de Canalys d'Octobre 2019, avec une croissance de 37% par rapport au Q3 2018 pour atteindre un chiffre d’affaires de 27,5 milliards de dollars (contre 20 milliards en 2018). Les 3 grands cloud providers américains bénéficient évidemment de cette croissance, et leur chiffre d’affaires continue à augmenter :

  • AWS croît de 2,3 milliards de dollars (35% de croissance)
  • Microsoft Azure croît de 59% (revenus non-communiqués)
  • GCP croît de 1,9 milliard de dollars (69% de croissance)

Si les 3 acteurs majeurs du cloud sont en croissance, il est aussi à noter que leur poids sur le marché du Cloud a augmenté par rapport à l’année précédente. AWS, Microsoft Azure et GCP représentent désormais 56,4% du marché contre 53,1% l’an dernier à la même époque. Bien qu’il reste le leader incontesté du Cloud mondial, AWS a perdu du terrain par rapport à ses 2 principaux concurrents. Voici leur répartition en termes de part de marché :

  • 1er : AWS avec 32,6% de part de marché (33% Q3 2018)
  • 2ème : Microsoft Azure avec 16,9% de part de marché (14,5% Q3 2018)
  • 3ème : GCP avec 5,6% de part de marché (6,9% Q3 2018)

Cloud-Providers-2019-AWS-GCP-Azure

Il est important de noter qu’Amazon enregistre donc un nouveau quarter consécutif de baisse de croissance, bien que celle-ci reste élevée. 

 

4ème laron des Hyperscalers, Alibaba Cloud sera à surveiller en 2020. Bien qu’en retrait en Europe et aux États-unis, ses revenus l’an prochain pourraient dépasser ceux de Google avec 4,5 milliards l’an prochain.

Clément David

Clément David

Clément, CEO de Padok.

Qu'en pensez-vous ? Laissez vos commentaires ici !