Comparaison des cloud providers AWS-GCP-Azure, qu’est-ce que ça change ?

Il y a quelques années, jamais vous n’auriez pensé migrer votre infra sur le cloud. De nos jours, c’est devenu plutôt monnaie courante et les entreprises sont de plus en plus enclines à évoluer vers des solutions cloud, voire multi-cloud. 

Après avoir fait le pas de basculer votre infrastructure sur le Cloud et vous avoir remué les méninges pour choisir entre Infrastructure as a service (IaaS), Software as a service (SaaS) et Plateform as a service (PaaS), Cloud public, Cloud privé, Hybrid Cloud, nous allons regarder de plus près ensemble ce que les leaders des cloud providers : AWS, GCP et Azure, dit “public” ont à offrir !

Le marché du Cloud

 

Dans l’article « la guerre des services des cloud providers », nous avions déjà pu constater ensemble les enjeux d’un marché du Cloud estimé à 227,8 Milliard et avec des prévisions qui s’envolent pour 2022.

18819

 

Le contexte pandémique a certainement redistribué les cartes dans l’optique du respect de la continuité d'activité, de l’explosion du travail à distance et des tâches qui peuvent de plus en plus s’effectuer via le Cloud.

 

À ce jour, AWS est sans contestation leader en termes de part de marché.

On observe tout de même au fil des années que le géant du e-commerce se voit chaque année perdre un peu plus de terrain au profit de Azure et de GCP.

En dehors du nombre de part de marché, un autre indicateur important est celui de l’adoption par les entreprises des différents providers. 

public-cloud-adoption

 

Si l’on regarde en détail la typologie des clients de nos 3 providers AWS, Azure et GCP, on observe :

  • La clientèle d’AWS traverse toutes les typologies d’entreprises: de la start-up florissante, des grands groupes, jusqu’aux agences gouvernementales. Voici quelques exemples : Netflix, Airbnb, Unilever, Samsung.
  • En ce qui concerne Azure, les structures utilisant déjà les technologies Microsoft (Windows Server, Active Directory, Office 365) se tournent naturellement vers Azure. On trouve parmi les clients : Fujifilm, HP, HoneyWell, Apple. On notera aussi que c’est Azure qui a été choisi dans le cadre du contrat JEDI pour le pentagone au dépend d’AWS.
  • Enfin GCP s’appuie sur une clientèle solide avec des comptes comme HSBC, PayPal, Bloomberg.

 

Ce qui est intéressant d’observer c’est également la part importante des entreprises prêtes à tester une nouvelle solution de Cloud Provider, à ce jeu, c’est bien GCP le gagnant avec près de 12% d’entreprises prêtes à utiliser les services.

Comparatif des offres des 3 principaux Cloud Providers

 

Amazon Web Services (AWS)

AWS

AWS c’est avant tout un scope large de services et de produits, on compte plus de 200 services. AWS domine le marché du cloud avec des features classiques comme la configuration, le monitoring, la sécurité et l’auto-scalling mais également des services plus spécifiques comme Snowball, Ground Station ou Braket. C’est l’offre la plus mature sur le marché qui intègre de plus en plus des outils OpenSources.

AWS délivre des services avec une grande rapidité d’exécution, l’infra se veut sécurisée et stable.

Cependant, le prix de l’utilisation s’avère couteux avec un système de facturation standard de Pay as you go qui se veut plutôt complexe à comprendre au final. L’interface d’AWS n’est pas très user-friendly et si sa diversité de services est un point fort, c’est aussi une faiblesse tant le choix des options se complexifie et amène de la confusion.

 

Microsoft Azure 

Azure

La firme s’est d’abord concentrée sur des offres PaaS, puis a progressivement évolué vers une solution qui inclut des produits IaaS et SaaS.

C’est une solution qui se veut intéressante pour les entreprises qui fonctionnent dans des environnements Windows / Office 365. Azure est le choix le plus sûr quand on décide d’intégrer des outils Microsoft avec des outils de développement et de tests bien rodés. Par ailleurs, les programmes de mobilités proposés par Microsoft s’avèrent vraiment efficaces.

Enfin Azure a été l’un des premiers Cloud Provider à reconnaître la nouvelle tendance du Cloud Hybride et a été l’un des premiers à avoir une offre conçue à cette fin : Azure Stack.

Cependant, Azure a besoin d’outils spécifiques de gestion et on observe qu’il est nécessaire d’avoir une expertise technique avancée pour implémenter la solution de façon stable et sécurisé.

 

Google Cloud Platform (GCP)

GCP

Le dernier né des trois, mais celui avec la croissance la plus rapide. De l’application aux stockages, Google offre un bon nombre de fonctionnalités et semble avoir la faveur de près de la moitié des Managers IT qui utilisent des plateformes de cloud public.

Par ailleurs, son expertise est intéressante sur les outils DevOps notamment avec le service Google Kubernetes Engine qui offre une solution managée par Google pour Kubernetes.

En effet, grâce à GKE, l’ utilisation de Kubernetes est simplifiée : il suffit de décrire les besoins de son application en terme de puissance de calcul, de stockage, de mémoire et GKE fait le reste.

GCP est rentré tardivement sur le marché de l’IaaS et on observe que GCP concentre peu de data centers. Par ailleurs, l’offre de service s’avère bien moins complète vis à vis d’Azure et de AWS.

 

La plus grande force d’Amazon Web Services (AWS) réside dans sa domination du marché du Cloud Public mais également dans son offre qui se veut vaste et enrichie en permanence. Par ailleurs, sa disponibilité géographique reste un atout majeur avec 77 zones de disponibilité dans 24 régions du monde. Sa plus grande faiblesse reste son coût, même si la firme diminue régulièrement ses prix, la compréhension du modèle de pricing et le management de ce coût est complexe.

Pour Microsoft Azure, son atout majeur reste le fait qu’il est parfaitement imbriqué dans les autres logiciels de Microsoft. En effet, dès lors que les entreprises utilisent Windows Server, Office 365, Active Directory etc, cela a en effet un sens de continuer avec Azure. Par ailleurs, l’expérience client n’est pas à la hauteur attendue notamment sur la documentation et le support technique de Microsoft.

Enfin Google Cloud Platform (GCP) offre une expérience singulière dans la conteneurisation avec GKE, GCP a un pas d’avance sur les aspects Big Data, Analytics et le Machine Learning. De l’autre cote, GCP reste bien derrière AWS et Azure, en effet GCP est souvent choisi comme second provider ou du moins une alternative stratégique à AWS.

 

Vous l’aurez compris, la comparaison des différents cloud providers n’est pas une mince affaire. Le choix de la meilleure offre réside dans une réponse type « ça dépend ». Et en effet la guerre des cloud Providers fera encore rage au sein de laquelle le multi-cloud reste une solution d’avenir, une nouvelle bataille en perspective avec les entreprises qui vont vouloir un seul fournisseur de cloud favori.

Vous avez des interrogations concernant votre migration ? Échangez avec un expert Cloud Padok.

Lola Macke

Lola Macke

Lola en chargée de recrutement chez Padok, c'est pour cela que Padok grossit si vite. Lola est passionnée de techno à ses heures perdues.

Qu'en pensez-vous ? Laissez vos commentaires ici !