De plus en plus prisé par les entreprises, le Cloud Computing occupe une place importante dans la rentabilité et la performance de celles-ci.

Aujourd’hui, le Cloud est accessible à toutes les entreprises, toutes tailles et tous secteurs confondus. Dans cet article, je vous explique en quoi consiste le Cloud Computing et pourquoi il est intéressant de le mettre en place dans votre entreprise.

Le cloud computing : c’est quoi ?

Vous entendez beaucoup parler de Cloud Computing, mais il n’est pas toujours facile de comprendre de quoi il s’agit.

Ce terme désigne un service de fournitures informatiques accessibles via internet.
Ces services peuvent représenter des espaces de stockage, des serveurs, des logiciels, des bases de données, des outils d’analyse, ou encore une gestion de réseau.

Vous pouvez ainsi accéder à toutes vos données depuis n’importe où, tant que vous bénéficiez d’une connexion internet.

Le Cloud Computing vous permet donc d’accéder à un réseau partagé à la demande, ainsi qu’à un ensemble d’outils et de ressources configurables.

cloud-computing

Il existe différents modèles de service de Cloud. Vous pouvez choisir le vôtre en fonction des besoins de votre entreprise :

  • Iaas (Infrastructure as a Service)

Il s’agit de l’externalisation de votre infrastructure matérielle. Vous pouvez ainsi louer une infrastructure auprès d’un fournisseur cloud, en fonction de vos besoins (SI, serveurs, stockage).

  • Paas (Platform as a Service)

C’est la location d’une infrastructure matérielle mais aussi des applications middleware (fourniture de services informatiques comme des bases de données partagées). Tous les outils nécessaires pour créer sont mis à disposition des développeurs.

  • Saas (Software as a Service)

C’est ici le service de Cloud all inclusive qui est mis à disposition. L’infrastructure, l’hébergement, la maintenance ou encore les mises à jour sont prises en charge par le Cloud provider. Il vous suffira de consommer le service. Toute sa gestion reste transparente pour l’utilisateur.

Enfin, il vous faudra aussi choisir parmi les 3 différents modèles de déploiement :

  • Privé : Il est utilisé de manière exclusive pour une entreprise, et protégé par des mécanismes comme les VPN. Il est plus adapté pour les données sensibles et s’installe sur mesure en fonction de vos besoins.
  • Public : Les données sont stockées sur des serveurs accessibles par d’autres utilisateurs. Mais cela ne veut pas dire que vos données ne sont pas protégées ! Il s’agit du modèle le plus populaire, car vous payez en fonction de votre volume d’utilisation.
  • Hybride : Il s’agit d’un mélange de public et de privé ! Ce modèle est le plus adapté pour des besoins de flexibilité, car il s’adapte parfaitement aux besoins complexes.

Quels sont les avantages pour votre entreprise ?

  • Accessibilité : Les solutions sont accessibles partout et à tout moment. Offrez une mobilité absolue à vos collaborateurs en facilitant le travail nomade.
  • Maîtrise des coûts : Payez uniquement pour les ressources que vous utilisez et utilisez des logiciels onéreux que vous n’auriez pas pu acquérir sans Cloud. Oubliez les coûts de licences et de maintenance.
  • Flexibilité : Le Cloud Computing s’adapte aux besoins évolutifs de votre entreprise en un temps record.
  • Simplicité et rapidité : Le déploiement est rapide et simple d’utilisation pour tous les collaborateurs, et le partage d’information est instantané.
  • Réduction des risques : le Cloud Provider vous donne l'assurance que les données sont bien répliquées et régulièrement sauvegardées.

Comment le mettre en place dans votre entreprise ?

Pour cela, deux solutions s’offrent à vous : vous pouvez le mettre en place vous-même, ou bien passer par un prestataire si le besoin se fait sentir.

En interne :

Il n’est pas obligatoire de faire appel à un prestataire. Si vous avez les compétences nécessaires, vous pouvez très bien effectuer votre migration seul. Pour cela, vous aurez besoin de construire un plan avec des jalons et des succès.Voici les grandes étapes de réussite :

  • Réalisez un audit de votre infrastructure : cela vous aidera à définir votre modèle de Cloud ainsi que votre modèle de déploiement. Notez que vous pouvez vous faire aider par des entreprises prestataires, qui peuvent vous réaliser un audit complet de votre infrastructure.
  • Définissez des objectifs clairs : prenez le temps de réfléchir en équipe pour définir les véritables objectifs de votre démarche.
  • Choisissez le bon Cloud Provider : prenez le temps de comparer les Cloud Providers qui vous intéresse et choisissez en fonction de vos besoins
  • Définissez vos jalons : commencez par définir les indicateurs de vos succès, puis les jalons de votre migration. Vous devrez ensuite les planifier en tâches quotidiennes pour faciliter le processus.

En externe :

Si vous n’avez pas les ressources nécessaires pour migrer en interne, vous pouvez laisser votre migration entre les mains d’experts. Vos développeurs pourront ainsi se concentrer sur votre produit et les fonctionnalités. Voici la démarche à suivre :

  • Choisir le bon partenaire : choisissez un expert qui dispose des compétences nécessaires à vos besoins, et qui utilise des technologies de confiance.
    Si vous prévoyez que le prestataire partage ses connaissances avec votre équipe, les valeurs ainsi que les méthodes de travail employées sont également à prendre en compte pour l’efficacité de votre collaboration.
  • Posez-vous les bonnes questions : de quoi votre entreprise a-t-elle besoin ? Pourquoi ? Quels sont les délais impartis ? Quel modèle est le plus adapté à ma structure ? Le prestataire peut se charger de réaliser une analyse complète de vos besoins avec le budget associé, et définir l’infrastructure la plus adaptée pour vous.
  • Lancez le projet : vous pouvez constamment garder un œil sur le projet et sur son installation, et même choisir de vous faire accompagner avec vos équipes tout au long de la migration !

Le Cloud Computing représente aujourd’hui une force majeure pour les entreprises.
Libérez-vous des contraintes liées à vos infrastructures on-premise : matériel, maintenance, espace de stockage, partage d’informations…

Prêts pour monter à bord de la fusée Cloud ?